• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 13.03.2008 / 1,724 Views /

Image 3.png

C’est un article du monde pas plus haut que 10 lignes et une photo, celle d’un homme emprisonné 26 ans, embrassant le juge qui vient de le libérer dont je veux vous parler ce matin.
Charles Chatman aura passé 60 % de sa vie dans une prison pour un viol qu’il n’a pas commis puisque les test ADN viennent de le prouver.


Je le vois sur la photo le regard engourdi, digne, serrant le juge et alors qu’il ne veut plus laisser echapper sa mère qu’il tient par l’autre bras.
Sur la mère, un soulagement mélangé à de la souffrance, le regard dans le vide, comme si elle voulait exprimer dans un sourire humble à la face du monde, “je l’ai toujours su, mon fils est incapable d’abomination”, on a honte, un peu, cloitré que nous sommes dans notre quotidien, nous autres, qu’un homme innocent ait pu passer sa vie entre des barreaux de fer, et plus encore, la honte, le salissement de son nom, les uns penseront à ce “pourri” qui court toujours dans la nature et qui devra terrer sa conscience dans l’horreur de son acte, les autres penseront à Charles Chatman, à ses souffrances vécues, mais se diront peut être, que l’optimisme dépasse toutes les frontières que la justice a eu finalement gain de cause, et que le meilleur reste à venir. C’est une qestion de point de vue sachant que le temps n’est pas ratrappable, il faut donc voir devant….et connaitre plus profondèment le temoignage de cet homme.

Pas de commentaires
RSS des commentaires