• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 26.03.2012 / 2,321 Views /

POINT DE VUE

Preuve que le web va connaitre un creux dans la vague de la révolution du numérique, le manque d’enthousiasme actuel des différents posts des bloggeurs.

Où est donc passé l’elan des années 2007-2010 ?

Où est passée la créativité des inventions magiques ?

Fred Cavazza se demandait dans un post récent, si on n’avait pas tendance à faire du jeune avec du vieux  “si les interfaces et technologies évoluent, les usages fondamentaux sont les mêmes. “dit il dans l’un de ses articles en parlant de tous les services à la Pinterest.

L’effervescence se contient tant que la grande nouvelle ( je parle bien sur de l’introduction de Facebbok sur le marché financier) ne sera pas publiée opérationnellement.

On peut d’ors et dejà parier que quelques mois après son introduction, le web 2 connaitra un effet d’essouflement à moins que les acteurs se remettent dans le bain du souffle premier.

Car, le souci actuel provient des acteurs.

Lors de la première phase, les acteurs étaient des créateurs, des sortes de loustic géniaux, autrement dits des précurseurs. Tout le monde les scrutait mais personne ( ou très peu) les suivait.

En 24 mois, l’environnement a complètement changé, les nouveaux arrivants se comportent dorénavant comme les teneurs du marché.

Ils déambulent dans le web 2 en divulgant ( pas toujours mais un peu trop souvent qund même) des imprécisions ou des contre vérités.

Si bien que le nomade loustic du départ commence à se degager de système qui n’est pas le sien pour se mettre plus loin et donc se place sur le prochain système qui n’arrivera une fois qu’une vague d’essouflement aura eu lieu.

Elle n’est plus très loin malgré toutes les promesses du web 2. Toutes ces imprécisions et ce manque d’enthousiasme des affairistes l’y poussent.

Le collectif du web 2 n’est pas assez puissant ou disons le trop individualiste pour contre carrer les opportunistes de la dernière heure et plus nous avançons et plus le bataillons de ces derniers augmentent.

De plus, indubitablement, le politque dans son essence ne peut plus laisser le web totalement “libre”; certainement qu’après les elections américaines, des mesures seront prises. Le web devient une arme redoutable pour ceux qui ont l’intention de détruire et là aussi, des armées féroces activent le mal.

Cette affaire est à suivre sérieusement, et il faudra des gens de bonnes volonté, un peu altruiste pour donner une impulsion supplémentaire au web pour que la révolution continue.

Pas de commentaires
RSS des commentaires