• Le flux RSS de Jam's Brain
/ Olivier / 5.03.2012 /

image-4

Les Choristes avec G Jugnot  et The Pledge avec Nicholson auront au moins un point commun un goût d’injustice pour une mission rondement  remplie.

Je n’avais jamais vu ce film les Choristes; a tort, les extraits du petit garçon à la voix aigue m’avait refroidi; bien mal m’en a prit ou, au contraire, fallait il que je regarde ce film à ce moment précis, c’est à dire hier soir ?

Longtemps marqué par le fabuleux film, the pledge, il y a quelques années, ce film racontait l’histoire “d’un SDF volontaire”  américain qui  grâce à l’amour d’une femme commençait à retrouver une vie normale. Mais voilà, on ne change pas  le courage d’homme qui ne fait pas de compromis et voici que notre homme veut découvrir un tueur d’enfants et  gâche au final sa vie personnelle pour le bien de la communauté.

Le tueur d’enfant qu’il avait effectivement découvert est tué sur la route avant qu’il puisse le prendre  au piège.

Chez les Choristes, Jugnot joue l’infatigable médiateur entre une hierarchie volontairement dure et des enfants dont il arrive à dépasser les potentialités.

Beaucoup d’entre nous se sont surpassé grâce à la patience d’un maitre. Qui ne se souvient pas de notre “Sylvain”?, maitre de musique de notre jeunesse, et qui à force de patience et de convictions, malgré nos raillieries et nos étourderies, accompagne l’ensemble de la plupart des chansons que nous sifflotons, lorsque notre jeunessse revient en tête.

Et lui aussi comme dans the Pledge et le Choriste, n’aura pas connu la gloire de son vivant ( dont il se fichait éperdument) . En effet, on le sentait accompli lorsqu’un enfant arrivait à finir une de ses créations ou un chant populaire.

Sylvain ressemblant d’ailleurs à Jugnot en plus costaud et plus velu, mais même tête et même sourire de bonté.

Alors, à quoi sert de remplir rondement sa tache lorsque la justice n’a pas cours…….?

Rien à priori, ou alors ce désir plus fort, d’un certain équilibre du monde, et une conviction certaine que  tout ou tard, la justice du monde prend tout son effet

/ Olivier / 28.02.2012 /

Point de Vue

L’Adage est bien connu. On est bien plus fort à 2,3 4 …..que seul. C’est ce qu’on apprend très vite dans les écoles de Management avec le fameux concept de synergie

2+2 Monsieur = 4, non 5 ou 6 en finance ou management

La victoire du cinéma français est un des plus beaux exemples du jeu collectif même si on ne connait pas tous les tenants et aboutissants

Il n’empêche :

le cinéma français était donné pour mort, 15 ans auparavant

Les mécanismes mis en place, le cinéma actuel de la vie des gens avec des situations réelles parfois pittoresques parfois dramatiques, un cinéma vrai qui ne veut pas aller sur des routes glissantes. Des producteurs parfois intelligents ( les films à gros budget permettent de financer les films à moyen budget et d’avoir la surprise de The Artist ( bien joué M Langmann ) mais surtout et c’est là notre sujet, des acteurs qui la jouent collective. Une vraie bande de potes, la bande à  Guillaume Cannet, la bande à  Lellouche ou encore Jean Dujardin, la bande à Lindon ……

Le collectif paie et est encore plus probant lorsque les difficultés sont de mise, chacun se soutient.

Il devient plus difficile lorsque tout va bien, l’égo et l’égoïsme prennent ici aussi la place à la “fraternité ” et au désir collectif

Dans le cadre du web 2, on ne sent pas encore en France chez les bloggeurs de véritables enjeux collectifs, on voit par exemple trop souvent les mêmes bloggeuses de Mode proposer leur service aux marques, pas de réunion annuelle comme cela, juste pour se réunir, pour se voir

Il y a bien eu quelques actions ici ou là, collectives, j’aimais bien le collectif des tricoteuses né en 2009, existe t’il toujours ?

Ensemble, nous sommes en train d’imaginer une oeuvre collective, un livre à proprement parler dans ce monde du web 2 ; bizarre ?  Une jolie histoire que je ne manquerai pas de vous raconter bientôt

/ Olivier / 8.02.2012 /

image-44

Cette anecdote concernant l’économie de la grêce pourrait faire sourire si les efforts consentis pour trouver une issue favorable n’etait pas si intense

Quelle est elle ?

Selon un relevé publié par le gouvernement grec, 4000 contribuables devraient près de 30 milliards d’euros à l’Etat grec

Très bien, mais c’est le mode de calcul qui est intéressant à décrire ici

Le journal grec, Ethnos a publie le témoignage de l’un des principaux débiteurs de l’Etat grec, un homme qui devrait à lui seul, selon les calculs du ministère des finances grecs, pas mois de 10,8 millions d’euros.

Ce monsieur, du nom de Stellios Pasarysis est un berger crétois de 65 ans qui possède une cinquantaine de moutons et assure n’avoir pas beaucoup de biens.

L’Etat grec affirme pourtant que Stellios Pasarysis a frauduleusement empoché 88 000 euros en 1995, qui selon les calculs de l’ Etat grec après les amendes, pénalités, et autres intérêts montent à 10,8 millions d’euros.

Le berger quant à lui assure avoir déjà remboursé l’équivalent de 3 fois ce qu’il aurait détourné.

Et de déclarer à son tour « Si tous les gens sur la liste sont aussi pauvres que moi, je ne vois guère d’avenir pour ce pays »

En outre, depuis la publication de cette liste, la plupart des personnes arrêtées pour ce motif ont été libérées sous caution ou condamnées à de faibles peines

Pres de 500 font encore l’objet d’un mandat d’arrêt.

Alors épiphénomène que le cas de ce berger grec ou généralisation ? 30 milliards d’euros à récupérer ou 30…….

/ Olivier / 1.02.2012 /

image-4

Rarement un film n’aura transporté autant de gachis d’acteurs et de mauvais goût que cette dernière version de “la verité si je mens”

Passons sur les lourdeurs à n’en plus finir sur le mot Vérité prononcé sous toutes ses facettes par des chinois, par des accents pieds noirs, par ….

Passons sur les acteurs qui se trouvent souvent mal à l’aise face à des situations cousues de fil blanc, leur bonne humeur sonne faux, leur bonne entente au final aussi.

Ne passons pas sur la grossierté des situations, sur le pathos des vannes vues et revues et sur les ficelles “pieds noirs” archi connues

Les acteurs du film ne doivent pas se sentir fiers d’avoir joué ce film, ils valent tellement plus……

Les scénaristes devraient changer de métier tout simplement

Les producteurs sont responsables de leurs actes…

Les mots s’envolent, les écrits restent et malheureusement les images s’incrustent

Ce film  n’est aussi que le simple reflet des clichés et des approximations vers quoi la société se dirige quand la pensée et les nuances sont  abandonnées.

/ Olivier / 11.01.2012 /

image-31

2011, selon les stats,  aura vu une augmentation des fréquentations, musées, cinémas, expositions sans équivalent.

Le made in France si cher à nos politiques plait et le phénomène semble sur de bons rails.

Les questions simples sont les suivantes:

Y a t’il une corrélation entre cette augmentation et le fait que cette culture soit expliquée de manière pédagogique et populaire?

Le succès de certains films dits ” de la vie de tous les jours” sont ils une résultante de la quête

Les nouveaux outils du web ou des tablettes et donc des  applications qui en découlent facilitent ils les premiers pas et donc les intérêts dans la vie réelle ?

Les réseaux sociaux et/ou les réseaux “d’alliance” permettent ils une diffusion plus large des spectacles et donc du bouche à oreille qui permettent les succès populaires d’exploser.

On compare souvent les audiences actuelles avec le succès du Feux “la grande Vadrouille”, c’est ici encore des comparaisons qui n’ont pas raison.

La grande vadrouille avec le même nombre d’habitants en France et surtout les mêmes réseaux d’informations auraient fait certainement 25 millions d’entrée, mais il est vrai qu’il faut des points de comparaison.

Enfin, si vous avez répondu oui aux questions précédentes, c’est que vous avez remarqué aussi qu’il y avait un dénominateur commun dérrière ces questions qui est “le vivre ensemble” ou pour les pessimistes “le non laisser pour compte”

Se démarquer tout en étant dedans, le particularisme de chacun en un mot, c’est une des grandes gageures de ce 21eme siècle

/ Olivier / 3.01.2012 /

image-3

Le chiffre est juste “amazing” comme dirait les anglo-saxons. Les dettes des pays dits les plus développés dépassent donc les 7 mille milliards et il aura fallu un coup de fouet en 2011 avec l’effondrement de la Grêce aux portes de la (vraie ? ) Europe pour que chacun en prenne conscience.

La France serait une des nations les plus endettées avec 367 milliards de dettes juste derrière l’Italie, les USA et le Japon bien sur.

L’Allemagne serait juste après avec 285 milliards de dettes mais le pays parait être plus solide notamment par son excédent commercial extérieur et la solidité de son économie notamment parce qu’en fin d’année, l’Allemagne n’avait jamais autant de travailleurs sur le marché du travail!

Nous avons donc vécu à crédit pendant plus de 20 ans et nous avons laissé les économies s’enrichir avec de la dette. Tous les gros acteurs du marché et en particulier les banques ont profité de cet état de fait.

Cependant cette seule prise de conscience au moment où il reste encore des “mesures” sous la pédale permettra pour un temps de passer le cap comme nous l’ecrivons depuis plusieurs mois sur ce blog malgré des turbulences, l’ecueil pour cette fois sera evitée. C’est notre conviction pour les 3-5 ans à venir .

Les chiffres de la nouvelles économie et la demande de consommation soutiendront le système mondial branlant, à regarder les chiffres des ventes de tablettes pour le mois de Décembre, et notamment celles d’Amazon pour les Etats Unis ( plus de 1 millions de vente de tablettes par semaine durant le mois de décembre ) , on se dit que le volet de la nouvelle économie permet de soutenir les projets et donc les investissements.

(En France, malgré des points centraux dans les magasins tels Fnac, Virgin, etc, je suis certain que les ventes du kindle simplifie n’ont pas été à la hauteur des espérances car le marketing vente n’etait pas à la hauteur du leader Apple ou encore des tablettes made in Maison tel Fnac ……)

Car, les flux d’argent sont là bien présents, nombreux.  Ils ne demandent qu’à être réinvestis si la “confiance réelle” revenait.

/ Olivier / 12.12.2011 /

image-5

Révélateur une fois encore du zapping permanent de notre société, ce ne sont plus les Brics qui interessent en ce moment (Brics pour Bresil, Russie, Inde, Chine Afrique du Sud) les économistes mondiaux

Le Bresil ayant eu l’outrecuidance d’afficher une croissance nulle pour le 3eme trimestre, la Russie et ses contestations électorales, la Chine avec une inflation maitrisée mais une croissance essouflée, l’Inde passagèrement aussi et l’Afrique du Sud tarde à se tourner vers les energies renouvelables.

Du coup, les économistes se tournent vers les “Civets ” pour Colombie, Indonésie, Vietnam, Egypte, Turquie, Afrique du Sud pourquoi pas ?

Après avoir aimé des mastodontes, la préférence irait donc vers des pays qui ont connu ou connaissent des chamboulements interieurs mais qui devraient aboutir vers une voie de la “Raison”

Geopolitiquement bien placé, ces pays seraient donc une source d’intérêt pour l’ensemble des puissances voulant avoir une influence dans une région

Une jeunesse abondante et qui a envie de découvrir, de s ‘émanciper et de faire  à moins que le fondamentalisme ici comme ailleurs l’emporte……

Bien sur, au firmament, les femmes comme le socle ou pas d’un certain équilibre de la société.

Il s’agit ici comme des BRICS d’un véritable pari, car sans croissance de long terme autour d’une economie mondiale rassurée, rien ne se passera.

/ Olivier / 29.11.2011 /

image-41

Ce qui se joue avec l’affaire Max Mosley contre Google dépasse et de loin les limites du web.

Rappel des faits:

L’ex-président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) poursuit le moteur de recherche en France et en Allemagne.

Max Mosley  reproche au moteur de recherche de faire remonter dans ses pages des images de situations délicates dans lesquelles il se serait trouver.

Max Mosley exige  de Google qu’il filtre ses résultats afin que les photographies, à caractère sexuelles, n’apparaissent plus.

Au delà de cette affaire entre Google et Max Mosley, c’est toute la question autour de l’oubli sur le web,  qui est sur la tapis.

Les agences d’e-reputation fleurissent comme des bourgeons de printemps ces derniers temps, chacune y va de son verset pour annoncer le dernier logiciel ou un savoir faire particulier pour mettre en  ” page oubliée” ( loin dans les  pages 6 à 100) ou disparition des posts qui pourraient porter préjudice à telle personne ou personnalité.

On pourra toujours condamner celui qui a inscrit le contenu ( donc l’éditeur) ici l’éditeur de News of the World, à l’origine de la publication de la vidéo d’où ont été extraites les images incriminées, pour atteinte « à l’intimité de la vie privée », mais pas forcèment Google puisque celui ci intervient en tant qu’hebergeur et ses algorithmes font remonter les posts là où ils doivent être( il n’y a pas intervention directe de la part de Google pour la mise en avant)

Il n’empêche:

Ne pas pouvoir faire disparaitre son passé ou une mauvaise rumeur sur les moteurs de recherche est dangereux

Pourquoi ?

Parce qu’il alimente la bête; en effet,  les scoops sont souvent très vus et donc remontent sur les moteurs de recherche;donc un scoop “malsain ” …….

Lancer un scoopà partir de faits réels  et le detourner le comme vous l’entendrez …..et vous aurez fait passer votre message ( observer  les community managers d’organisations particulières qui arrivent à intervenir sur des sujets sensibles et en devenir le sujet principal bien que détourner à la base )

Lancer une rumeur, une info tronquée à moitié et vous aurez une longue longue vie sur le net si en plus vous avez compris les mécanismes ( à peu près) de l’algorithme des moteurs de recherche

Une personne peut très bien avoir fait une bêtise et le regretter très fortement par la suite, les moteurs de recherche comme les réseaux sociaux ne permettent pas forcèment le repêchage; les conséquences peuvent être énormes; Max Mosley en est un exemple sans le défendre ( mais c’est celui qui met le plus de moyen aujourd’hui puisque selon le journal  Guardian, Max Mosley  aurait déjà fait supprimer les photos  de 193 sites allemands et aurait entamé des actions judiciaires dans 22 pays.

On comprend mieux pourquoi certaines sociétés du CAC 40 mettent aujourd’hui plusieurs centaines de milliers d’euros pour leur e-reputation entreprise et chef d’entreprise.

Mieux vaut anticiper dans ce genre de cas …….

/ Olivier / 28.11.2011 /

image-4

Jamais la parole économique, politique, precheuse ou de comptoir n’aura pris autant d’importance qu’au cours de ces derniers mois.

D’un point de vue géopolitique, qui des spécialistes comprend vraiment ce qui se joue au Maroc, en Tunisie ou en Lybie; nos spécialistes pas si bien informés en perdent leur latin, et j’en écoute plus d’un qui se contredit au fur et à mesure des avancées politiques de ces pays

De même pour les analystes économiques; combien d’analyses erronées, combien de contradictions s’accumulent sur un catastrophisme qui somme toute n’arrive pas et le chiffre de la consommation du Black Friday pourrait donner à sourire tellement la déconnection parait importante.

ou encore, la parole des precheurs qui loin des grandes villes, ou dans les banlieues expriment dans une forme de poujadisme là “où ça console”

Encore la parole “comptoir” qui fleurit plus que jamais, puisque tout le monde parle à tort et à travers sans jamais avoir une analyse juste ( les analystes sont rares à être clairvoyants  et ce ne sont pas ceux que l’on écoute ou voie le plus souvent). Alors du coup,  tout le monde s’improvise stratège, politologue, expert et abuse jusque la lie de bêtise . Le summum étant pourquoi pas celle de Y Noah et son affaire espagnole ( mais le garçon n’est pas à son premier coup d’essai).

Et pourtant, la parole n’a jamais eu autant d’importance, je parle de la parole juste, non mensongère, equilibrée, celle qui en définitive n’en fait pas trop et qui connait. Oui Connaitre, une façon de naitre à nouveau …….