• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 19.10.2007 / 1,881 Views /


Très bonne vidéo.

Voulant éviter à tout prix la circulation de ce jour de grêve, dans ce tout Paris, ” qui nous fait si peur”, vers les 6 H 30, j’ai tenté de me mettre dans la peau d’un trader de 1987, jour du fameux Krach. Ce jour là, ce trader, préparant sa journée n’avait pas envisager un tel scénario car rien ne laissait présager une baisse de 23 % des marchés dans la journée. La veille, le Dow jones était aux alentours des 2250 points ( 20 ans plustard il est à 14 000 soit 7 fois plus , les actions= meilleurs placement sur le long terme, tant qu’il n’y aura pas faillite du système). Quelques cassandres avaient essayé en vain de prévénir de la baisse de marché. Ce trader avait du veillir de 10 ans en une journée, à l’époque, plusieurs suicides de Golden boys avaient eu lieu. Il faut dire que pendant cette journée la baisse avait entrainé la baisse, comme souvent mais là encore plus, les machines et les procédures avaient fait le reste. Les fameux stop loss, ( vendez si ca atteint une certaine limite vendez double si ça atteint une autre limite…) avaient fracassé l’histoire. Les Traders n’en croyaient pas leurs yeux, c’etait la faillite du système, le chaos, l’hyperconflit…,

20 ans après, la vie est belle, jamais, les banques n’ont publié meilleur profit. Pourtant, la crise des subprimes réinstallent les cassandres, les banques américaines publient des résultats médiocres pour le troisième trimestre ( plusieurs milliards quand même), et pourtant, aucune panique à l’horizon. Pourquoi, parce que le marché a appris, parce les nouveaux instruments financiers, et les dérivés de dérivés de produits déplacent les risques, parce que les programmes et les progrés de l’informatique limitent les effets de chaos, parce que nous sommes dans un monde en ébullition et un commerce international qui fonctionne( même si il y a de plus en plus de cyber escrocs), parce que des gens à la tête de la reserve fédérale semblent responsables, parce que jamais ( quoiqu’on en dise) le marché a eu autant de liquidité et la circulation de la monnaie est hors de limites ( de l’entendement). Alors même s’il y a crise, tout cela sera maquillé, le marché effectivement aura des comportements “bizarres”et tout cela aboutira à des concentrations ( celles à prévoir dans le monde de la bancassurance vont être très fortes). Le marché financier craint beucoup plus les bruits de botte et les conflits sur les matières premières. Le chaos pourrait venir plus de ce côté, un barril à 200$ par exemple, la recherche de l’eau……., voici des pistes…… Le trader se reveille, nous sommes en Octobre 2007, et il fait presque beau.

Pas de commentaires
RSS des commentaires