• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 29.11.2011 / 2,540 Views /

image-41

Ce qui se joue avec l’affaire Max Mosley contre Google dépasse et de loin les limites du web.

Rappel des faits:

L’ex-président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) poursuit le moteur de recherche en France et en Allemagne.

Max Mosley  reproche au moteur de recherche de faire remonter dans ses pages des images de situations délicates dans lesquelles il se serait trouver.

Max Mosley exige  de Google qu’il filtre ses résultats afin que les photographies, à caractère sexuelles, n’apparaissent plus.

Au delà de cette affaire entre Google et Max Mosley, c’est toute la question autour de l’oubli sur le web,  qui est sur la tapis.

Les agences d’e-reputation fleurissent comme des bourgeons de printemps ces derniers temps, chacune y va de son verset pour annoncer le dernier logiciel ou un savoir faire particulier pour mettre en  ” page oubliée” ( loin dans les  pages 6 à 100) ou disparition des posts qui pourraient porter préjudice à telle personne ou personnalité.

On pourra toujours condamner celui qui a inscrit le contenu ( donc l’éditeur) ici l’éditeur de News of the World, à l’origine de la publication de la vidéo d’où ont été extraites les images incriminées, pour atteinte « à l’intimité de la vie privée », mais pas forcèment Google puisque celui ci intervient en tant qu’hebergeur et ses algorithmes font remonter les posts là où ils doivent être( il n’y a pas intervention directe de la part de Google pour la mise en avant)

Il n’empêche:

Ne pas pouvoir faire disparaitre son passé ou une mauvaise rumeur sur les moteurs de recherche est dangereux

Pourquoi ?

Parce qu’il alimente la bête; en effet,  les scoops sont souvent très vus et donc remontent sur les moteurs de recherche;donc un scoop “malsain ” …….

Lancer un scoopà partir de faits réels  et le detourner le comme vous l’entendrez …..et vous aurez fait passer votre message ( observer  les community managers d’organisations particulières qui arrivent à intervenir sur des sujets sensibles et en devenir le sujet principal bien que détourner à la base )

Lancer une rumeur, une info tronquée à moitié et vous aurez une longue longue vie sur le net si en plus vous avez compris les mécanismes ( à peu près) de l’algorithme des moteurs de recherche

Une personne peut très bien avoir fait une bêtise et le regretter très fortement par la suite, les moteurs de recherche comme les réseaux sociaux ne permettent pas forcèment le repêchage; les conséquences peuvent être énormes; Max Mosley en est un exemple sans le défendre ( mais c’est celui qui met le plus de moyen aujourd’hui puisque selon le journal  Guardian, Max Mosley  aurait déjà fait supprimer les photos  de 193 sites allemands et aurait entamé des actions judiciaires dans 22 pays.

On comprend mieux pourquoi certaines sociétés du CAC 40 mettent aujourd’hui plusieurs centaines de milliers d’euros pour leur e-reputation entreprise et chef d’entreprise.

Mieux vaut anticiper dans ce genre de cas …….

Pas de commentaires
RSS des commentaires