• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 3.01.2012 / 1,963 Views /

image-3

Le chiffre est juste “amazing” comme dirait les anglo-saxons. Les dettes des pays dits les plus développés dépassent donc les 7 mille milliards et il aura fallu un coup de fouet en 2011 avec l’effondrement de la Grêce aux portes de la (vraie ? ) Europe pour que chacun en prenne conscience.

La France serait une des nations les plus endettées avec 367 milliards de dettes juste derrière l’Italie, les USA et le Japon bien sur.

L’Allemagne serait juste après avec 285 milliards de dettes mais le pays parait être plus solide notamment par son excédent commercial extérieur et la solidité de son économie notamment parce qu’en fin d’année, l’Allemagne n’avait jamais autant de travailleurs sur le marché du travail!

Nous avons donc vécu à crédit pendant plus de 20 ans et nous avons laissé les économies s’enrichir avec de la dette. Tous les gros acteurs du marché et en particulier les banques ont profité de cet état de fait.

Cependant cette seule prise de conscience au moment où il reste encore des “mesures” sous la pédale permettra pour un temps de passer le cap comme nous l’ecrivons depuis plusieurs mois sur ce blog malgré des turbulences, l’ecueil pour cette fois sera evitée. C’est notre conviction pour les 3-5 ans à venir .

Les chiffres de la nouvelles économie et la demande de consommation soutiendront le système mondial branlant, à regarder les chiffres des ventes de tablettes pour le mois de Décembre, et notamment celles d’Amazon pour les Etats Unis ( plus de 1 millions de vente de tablettes par semaine durant le mois de décembre ) , on se dit que le volet de la nouvelle économie permet de soutenir les projets et donc les investissements.

(En France, malgré des points centraux dans les magasins tels Fnac, Virgin, etc, je suis certain que les ventes du kindle simplifie n’ont pas été à la hauteur des espérances car le marketing vente n’etait pas à la hauteur du leader Apple ou encore des tablettes made in Maison tel Fnac ……)

Car, les flux d’argent sont là bien présents, nombreux.  Ils ne demandent qu’à être réinvestis si la “confiance réelle” revenait.

Pas de commentaires
RSS des commentaires