• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 23.09.2009 / 1,141 Views /

image-33

Rien n’est jamais acquis et la valeur des hommes se prouvent dans les moments importants.

Ce qui s’est passé à l’Unesco prouve que les hommes sont capables du meilleur quand ils sont solidaires et forts même si à priori le combat semble perdu d’avance.

Qui aurait pu croire en la défaite de l’egyptien Farouk Hosni il ya encore un  mois, sauf quelques intellectuels français et des organisations mené tambour battant par un BHL en vergogne pour dénoncer le candidat?

Farouk Hosni etait contreversé. Il était accusé de prises de positions antisémites et anti-israéliennes, ainsi que d’appartenir à un régime pratiquant la censure. Il lui est notamment reproché d’avoir déclaré, en 2008 devant le Parlement égyptien, qu’il “brûlerait lui-même” les livres en hébreu qu’il trouverait dans les bibliothèques du pays.

Au delà de cette perspective peu sympathique, les idées de Farouk Hosni etaient très peu “progressistes” notamment sur la culture du “virtuel”

Le statut de grand favori de Farouk Hosni a fondu au cours des tours successifs de l’élection, à laquelle s’étaient présentés neuf candidats, bien que très largement en avance après le premier tour.
La perspective de voir Farouk Hosni à la tête de l’Unesco était dénoncée depuis des semaines par des organisations juives et des intellectuels, principalement en France.

Mme Bokova, ambassadrice de son pays en France ainsi qu’auprès de l’Unesco, a été élue au cinquième tour de scrutin avec 31 voix contre 27 pour le ministre de la culture égyptien.

1 Commentaire
  1. Posté par laurence phitoussi le

    t’es trop fort
    tu ne laches jamais
    bravo olivier
    que D— te bénisse
    orah

RSS des commentaires