• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 6.03.2010 / 2,025 Views /

Où sont donc les stars des blogs qui faisaient frémir les journalistes par leur toupet, leur fraicheur , des points de vue différents et formant un contre poids aux diktats de la pensée unique ?

Où sont ces Bridget Jones qui sonnaient par leur succès se sont vus stars d’un moment, et voient le soufflet retombé ?
Après avoir encaissé les coups, les professionnels ont été dépassés un temps par ce début de contre pouvoir puis , voyant que les bloggeurs ne formaient pas une « corporation », les ont utilisés.

Comment ?
Tout simplement, les blogueurs se sont lassés eux mêmes petit à petit .
Ils sont entrés dans une lassitude et une redondance qui les ont amenés à être moins passionnés donc à moins faire, donc petit à petit à diminuer dans les analyses et les impacts auprès des lecteurs.

Alors quoi les blogs c’est fini ?

Comme dans toute histoire, certain(es) sont devenus des stars des blogs donc des références, les publicités leur permettant de professionnaliser leur travail, puisque le blog devenant un outil professionnel.
D’autres, dont nous faisons partie, utilisent le blog comme un moyen de communication d’entreprise, mais il s’agit alors d’une nouvelle manière de communiquer à l’opposé des sites statiques, le blog d’entreprise permet d’exprimer une culture d’entreprise, pour ce qui nous concerne, des thèmes autour du web 2, de la finance, des sujets de société forcèment…., le cinéma, et surtout et ce pourquoi Jam’s Brain a été crée découvrir les futurs talents, notre credo qui perdure et restera jusqu’au bout, c’est notre seule satisfaction au bout.

Qu’est ce qui a manqué aux blogs ?

Pour avoir passé beaucoup de temps avec les bloggeurs de la mode et de la beauté ( un secteur où l’ephémère accentue l’analyse de ce post), nous avions comme projet de créer un collectif avec les stars bloggeurs du moment.

1er constat

L’individualisme prévaut et est prépondérant au sein du web 2.
La notion collective est un leurre sur le web à moins que le système mis en place induise par ses mécanismes une réunion.
L’apparence « je construis pour la communauté » est inversement proportionnelle au succès rencontré ; c’est donc que ce qui existe dans la vie courante se retrouve dans le web 2.

2eme Constat

Peu préparé et peu formé à la construction des business, les bloggeurs n’ont pas anticipé une e-suite (pour la plupart)
Certains ont donc commencé leur blog en 2005, ce qui fait 5 ans déjà pour les premiers, les jeunes le sont un peu moins donc aujourd’hui et un peu comme dans la chanson d’Aznavour ont vu « tant de projets s’envoler » , du moins pour ceux dont la flamme de la jeunesse s’étiole …….

Alors quoi c’est fini ? (2)

Non, ça ne peut pas finir, c’est inscrit dans la suite du 21 eme siècle mais la notion de blogs tend à se transformer ou à former un système différent ; à voir les succès des Twitter, et des profils et commentaires sur les différents réseaux sociaux.
Les twitters sont suivis de près par les journalistes et les différents médias car ils correspondent à un véritable besoin et sont souvent la seule source d’information ( Haiti, Iran, …..)

Les Réseaux Sociaux

Ils sont un moyen de s’unir tout en gardant sa spécialisation
Les réseaux de niche notamment permettent de faire ressortir des « Talents ».
Nous nous en sommes aperçus, ils suffit juste que le système mis en place soit le plus juste possible avec un zeste de philantropie.
De notre avis, un équilibre se crée à moyen terme au moyen de ses réseaux sociaux.

Les Dangers ?

Pour les blogs politiques et ceux d’opinion, on peut craindre d’abord la bave des crapauds mais ces derniers ne durent pas longtemps, enfin espérons le , la rumeur malsaine peut frapper et faire mal, mais ici aussi, nous misons sur l’équilibre de moyen terme..

Ce qui nous paraît plus sensible sont les twitts ou des posts qui peuvent aboutir à des sorties de route de la pensée, des raccourcis face à des environnements plus complexes.
Les images twittées qui marquent la sensibilité des opinions peuvent très bien être détournées à des fins de manipulations.
Reflexe Pavlovien que des cyber criminels de la sensibilité peuvent utiliser à foison pour mieux manipuler (sachant que les journalistes utilisent de plus en plus ce moyen de communication pour être au cœur de l’opinion)
Oui c’est bien là le danger, quand la collectivité suit quelqu’en soit le motif et les moyens utilisés, le pire est envisageable, comment faire revenir le curseur dans le bon sens ? , c’est ce que nous apprend le livre « l’Extrème Expérience », une fois que l’autorité ou le sentiment général prend racine, le pire n’est plus très loin.
Le web 2 et ses accessoires débute les transformations des modèles de la pensée.

Pas de commentaires
RSS des commentaires