• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 27.06.2007 / 1,228 Views /

Nous ne pouvons resister à l’envie de vous editer le petit billet de notre benoit, notre stagiaire préféré qui est parti physiquement de l’agence Jam’s Brain mais que nous avons nommé responsable du blog et donc de sa ligne éditoriale; c’est la raison pour laquelle le blog part si souvent en live mais c’est ce qui fait aussi son succès récent.

Je vous laisse partager un peu de notre intimité:

Ce mec là a trop de talent; n’est ce pas “bo gosse”?

” Voilà quelques photos de mon taff.

La photo 1 = le parking
La photo 2 = le chemin du parking au bâtiment
La photo 3 = le bâtiment où je m’efforce de travailler
La photo 4 = mon espace de travail
La photo 5 = mon casque d’aide technicien d’assistance et mon badge ultra sécurisé (le kiff)
La photo 6 = Je ne savais pas que le téléphone existait au Moyen Age

Les grandes entreprises m’étouffent : aucune réactivité, aucun fun, le restaurant d’entreprise me remémore la pub d’Apple 1984 réalisée par Ridley Scott.
Sinon les filles sont jolies, le travail est assez simple comme taff et ca ne demande pas trop de créativité – je suis un simple pion.
Vous me manquez grave, vous ne vous imaginez pas à quel point… Le glamour de l’agence s’est transformée en pièces froides qui sentent la naphtaline. Les filles ont beaucoup moins la classe que toutes les attachées de presse et surtout je peux me foutre de la gueule de personne (cf. Oliv, Yo & Manu). Quant à Laurence & Zyva alias les 2 rayons de soleil de l’agence, elles me manquent grave à Niort. J’ai essayé avec un sociétaire d’utiliser des expressions judéo-tunisiennes, mais ca n’a pas marché et mon cadre m’a grondé (j’ai une période d’essai de 15 jours, c’est ce qu’il m’a rétorqué).

Un retard de 5 minutes et tous les gens dans la salle – je suis ATI sur le plateau Z installé dans le module G affilié au service Z, dépannage véhicule europe – me regardent comme si je venais d’écraser quelqu’un. Quand je fais des blagues on dirait qu’elles sont toujours mal placées.

A part ça, Niort c’est beau, les gens sont cools, ils te sourient (SI SI C’EST POSSIBLE), personne ne se dépêche. On fait des barbecues à “La Roussille”, on boit des bières et on joue à la pétanque – sans oublier le foot hebdomadaire au stade Espinassou ou de Sainte Pezenne et les discussions à n’en plus finir autour de ti punchs à l’Eclusier. J’aime vraiment cette ville.
Olivier pourrais tu m’envoyer un mail incendiaire s’il te plaît et Yohan pourrais tu me sortir un article passionant sur les nouvelles start-ups et merde Manu j’attends toujours ta compil New Wave, et le morceau de Fletwood Mac.”

Pas de commentaires
RSS des commentaires