• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 24.04.2009 / 1,192 Views /

Bon elle en finit cette époque, où plus rien n’a de charme, si ce n’est l’excès et les croche-pattes de faux courageux.

Je lisais encore hier les confessions d’un trader repenti ( un film par Scorsece est d’ailleurs en préparation sur le sujet)qui se traite lui même de pourri.

On ne parle plus de voleur, de voyou repenti mais de trader repenti, c’est quoi ce truc ?!,

le monde que le trader décrit est démoniaque, outre la drogue et l’égoïsme permanent des salles de marché, c’est la quête du soi en perdition qui y est dépeint.

Un monde où la parole devient servile, amére, encombrante,c’est d’ailleurs bien pour cela, que les plaisirs à court terme prennent évidemment le pas sur la construction et l’altruisme; enfin le vrai altruisme, pas celui des pseudo fondations.

Dans ce cadre, j’ai envie de revoir les vrais films des vrais durs des films avec des Lino Ventura, avec Gabin…..

Des hommes à la poigne où les valeurs de copains, de mecs de vrais, se traduisent, aussi cette atmosphère où “gagner” 100 briques, c’était du pognon” ( mon concierge de ce matin).

On en a marre des gars montées et gonflés  à bloc comme leur torse et se dégonflant à chaque essouflement des marchés financiers.

“On aura compris qu’on n’a rien compris” pour reprendre la fameuse phrase  de Charles Denner dans l’aventure c’est l’aventure de Claude Lelouch; c’est vrai, reprendre tout à la base, cette crise qui est plus celle de la conscience et d’une fin de  système que de liquidité ( comme je ne cesse de le dire depuis 1 an)

Preuve à l’appui encore ce matin, le coffret de Prince vendu 2100 $ de son dernier concert à Londres en 2007 est en rupture de stocks. Il est vrai, l’artiste y a écrit quelques poêmes personnels……..

Alors les courageux en avant, et comme on dit à la boxe avant lui

Pas de commentaires
RSS des commentaires