• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 3.10.2010 / 2,501 Views /

Voici Jacques Attali qui une fois encore me surprend alors que je croyais être définitivement faché avec lui à cause notamment de ses derniers bouquins que je trouvais défaitististes, trop faciles et peu courageux.
Dans son dernier livre, “Phares”, je suis tout d’abord surpris ( une fois n’est pas coutume) par l’accumulation des connaissances, je trouve ensuite que l’auteur a du ressort pour sortir une oeuvre aussi forte alors que les critiques à son égard se font sonnantes, enfin et surtout, il s’agit là d’un très bon bouquin, et l’auteur excelle dans le compte rendu des apports synthétiques. Or, il s’agit de 24 destins de personnages dont je ne me reconnais pas du tout dans les choix et je ne crois pas comme l’auteur qu’ils sont “devenus soi( eux) quand tout se ligue pour (les)vous en empecher”, mais justement on choisit les modèles et on y inscrit sa marque dans les personnages qu’on choisit.
(A moins que les personnages soient ici un leitmotiv pour expliquer quelquechose de plus large et qu’il faille décoder au travers des lignes un message beaucoup plus fort sinon comment comprendre le chiffre 24 et non pas 25 ou 30 de nombre de destins choisis, ce 3 fois 8 où le 8 représenterait ici un infini que le sablier ne saurait renversé…..)
Ici, encore, J Attali pour ma part manque de culot dans le choix de ses destins pas si tragiques ni tellement eloquents sauf pour 5 d’entre eux, qu’il les présente sous des aspects parfois contestables, il n’empêche son travail et la qualité de ses informations amènent à l’ouvrage un feed back excellent des faits aux abords des siècles présentés.
Ce que je reproche le plus à l’auteur mais je l’ai déjà écrit sur Jam’s Brain, c’est une forme de manque de courage et une trop forte dose de raison malgré quelques tentatives d’évasion, l’auteur est trop sage bien que sa nature profonde voudrait l’être autrement, c’est ce que je ressens……
Mais allant de surprise en surprise avec l’auteur, il se pourrait que je sois obligé de revenir sur ma critique principale à l’avenir, même si je pense que pour cela, il faut avant tout vouloir être soi pour réussir ce challenge.
Cet ouvrage marque cependant une étape supplémentaire et réussie dans l’écriture; on s’y amuse, on vit le bouquin et on le lit avec allègresse…….next !!!

Pas de commentaires
RSS des commentaires