• Le flux RSS de Jam's Brain
Blog Jam's Brain / Olivier / 26.12.2012 / 2,556 Views /

L’équation est simple: plus d’une personne sur 2 ayant été contacté directement ou indirectement via les réseaux sociaux achètent selon une étude d’Exact Target, et nous parlons ici que d’internautes français.

image-1

Autrement dit, la question n’est pas de savoir , si une entreprise doit adopter une stratégie d’e-marketing mais comment ?

Nous rencontrons trop souvent des acteurs qui sont perdus dans les nouveaux concepts; à peine ont ils compris comment on allait sur Facebook et à quoi cet instrument pouvait servir que les rêgles et les algorithmes de ce réseau social est modifié.

Quid de tous les autres, Twitter, Tumblr, Pinterest, Instagram, dont on parle beaucoup sans trop savoir de quoi au juste ….sans oublier demain les Foursquare, Google +, Youtube

Mais, arrêtons nous donc sur Facebook , puisque ce réseau social, fort de plus de 1 milliards d’abonnés, pardon de comptes ouverts, soit dit en passant 1 internaute sur 2 dans le monde et demandons nous si faire du e-marketing sur ce reseau social est intéressant pour une entreprise ?

La réponse d’emblée est c ‘est indispensable, la difficulté c’est comment

1 er constat les jeunes de moins de 15 ans utilisent beaucoup plus la messagerie Facebook que la messagerie normal

2 eme constat le scope d’utilisation par Fecabook s’est notoirement elargi ainsi les DRH et les gestionnaires d’entreprise utilisent souvent Facebook comme un intranet.

3 eme constat  Poster 3 ou 4 posts par jour ne suffit plus pour apparaitre sur les murs de ses propres fans ( limités à 15 % + rêgle du Edgerank )

4eme donc Facebook fera evoluer ses algorithmes en fonction de l’augmentation des publicités que le reseau social aura “besoin”, autrement dit plus la base des “abonnés” sera captive, moins Facebook sera gratuit

5eme constat on a vu récemment plusieurs comptes être fermés sans raison explicative puisque  Facebook ne dispose pas de Hotline pour ce genre de désagrement.

6eme constat Pourtant Facebook outre les reseaux sociaux de niche, demeure le meilleur calibre de prospection de clientèle et le sera de plus en plus au fur et à mesure que leur ( notre) base CRM s’affinera

7eme constat Il ne faut pas être dépendant de Facebook mais il reste un acteur majeur pour promouvoir et vendre ces produits. Surtout, il permet de gagner du temps à condition bien sur, d’avoir bien etudié son plan e-marketing au préalable.

8ème constat  La part à donner à Facebook face à l’ensemble des autres e- instruments est fonction d’une équation savamment réflechie; là comme ailleurs, l’expérience et le nombre des opérations effectuées par le prestataire sont un atout considérable pour réussir une stratégie, voire une campagne e-marketing.

Pas de commentaires
RSS des commentaires